Centrale Ethique

Historique actions
2005

 

Tourisme éthique ? Durable ? Solidaire ?

La soirée du 13 Décembre 2005 a rassemblé plusieurs personnes intervenant dans le domaine du Tourisme solidaire :

-    Sandrine BOT, chargée de mission tourisme solidaire et partenariats européens à l’UNAT (Union Nationale des Associations de Tourisme et de plein air)

-    Pascal CANFIN, journaliste à Alternatives Economiques et rédacteur du guide pratique "Le Tourisme Autrement",

-    Claude HANNOUN Président de l’association Tourisme & Développement Solidaires


Les différentes interventions nous ont permis de mieux cerner les différentes facettes du tourisme solidaire, encore mal connu en France (environ 5.000 à 10.000 personnes seulement consommeraient du tourisme solidaire). La notion de tourisme solidaire n'est pas facile à cerner, aucun label n'étant disponible actuellement en France. On peut toutefois citer plusieurs éléments permettant de considérer un service comme proche du tourisme solidaire :

- conception Nord Sud, prenant en compte les attentes des populations locales, des habitants des pays visités, y compris lors de la conception des voyages,

- rémunération équitable des différents intervenants, en particulier dans les pays visités (guide, personnel de service...),

- financement de projets de développement locaux.


L'UNAT qui réunit 20 associations travaille sur la mise au point d'un label de certification. La notion d'adhérent est importante puisque chaque "client" doit d'abord devenir adhérent de l'association avec laquelle il a décidé de partir. L'environnement est loin d'être suffisamment pris en compte dans la notion de tourisme solidaire. Rares sont les personnes sensibles à l'empreinte carbone globale de leur voyage (déplacement, énergie consommée sur place...). L'UNAT a organisé en Juillet 2005 une enquête sur le Tourisme Durable. Les principaux résultats sont accessibles en téléchargement (format word ).


Les actions de TDS ont ensuite été présentées dans le détail. Avec les difficultés inhérentes à l'effet de seuil : combien de voyages peut on organiser dans un petit village d'Afrique sans bouleverser la vie locale ? Pour TDS, les personnes associées localement à la démarche ne sont jamais employées à plein temps mais doivent garder leur métier de base : la participation aux voyages TDS représente pour eux un complément de ressources en contrepartie de quelques semaines de travail par an. La présentation des actions TDS est disponible en téléchargement ( powerpoint avec photos  (3Mo) powerpoint sans photo  (36Ko))


Pour en savoir plus, merci d'utiliser les liens ci dessous :

- UNAT (Union Nationale des Associations de Tourisme et de plein air)

- Alternatives Economiques

- Tourisme & Développement Solidaires